HISTOIRE D'UNE EMIGRATION IMPREVUE

ou la surprise d'une recherche généalogique

Rappel Historique:

A la défaite de Napoléon, le congrès de Vienne crée le royaume de Pologne dont le Tsar de Russie Alexandre 1er devient Roi, le Grand Duc Constantin gouverne le pays en son nom. La terreur sévit aussi quelques insurrections se produisent en 1822, 1828 et surtout la plus importante le 29.11.1830 déclenchée par des militaires, pour vaincre les 80.000 insurgés le Tsar met en campagne 110.000 hommes qui écrasent la rébellion en Mai 1831. En 1832 des insurgés venant de Galicie et de Poméranie passent la frontière mais ils sont pris avant d'avoir pu agir, suite à ses divers événements un nombre important de révoltés se réfugient dans les pays limitrophes dont la Prusse.

 

Les événements: (ci-aprés copies d'articles parus dans la presse havraire)

Le 7 janvier 1834 le navire prussien le "WROW ELISABETH" commandé par le Capitaine Wilson parti de Dantzig le 24 novembre 1833 à destination d'Amérique entre dans le port du Havre pour relache par suite d'avaris avec à son bord 158 passagers dont 151 militaires polonais accompagnés de 4 femmes et 3 enfants.

 

Les instructions données par les autorités sont "interdiction de débarquer du bateau qui doit poursuivre sa route" . Les passagers étant dépourvus de tout des collectes s'organisent et des fonds sont envoyés de toute la France.

 

Le 12 janvier un grand nombre de jeunes gens de la ville à bord d'embarcations déjouant la surveillance policiére abordent le navire et reviennent chargées de polonais, 100 furent ainsi mis à terre dont 60 furent accueillis et logés chez des habitants.  

Le 25 janvier la Chambre des Députés se réunit et aprés un vribant plaidoyer du Général Lafayette autorise enfin les polonais à rester au Havre jusqu'à ce qu'ils trouvent du travail et en attendant leur alloue des subsides.
Le 15 mai le WROW ELISABETH quitte le port en laissant ses passagers à terre. Dés le 16 avril une majorité d'entre eux quittent Le Havre pour réjoindre les dépôts qui leur ont été assignés, certains partent à Alger pour rejoindre la Légion Etrangére et quelques uns pour Porto Rico.
Partie de la liste établie lors du débarquement des militaires

 

Partie de la liste qui reprend les lieux des dépôts

Certains de ces polonais sont restés au Havre ou dans la proche banlieue ainsi mon ancêtres Joseph OSTROWSKI cadet de cavalerie qui suivant les déclarations faites sous serment (étant sans papier) lors de son mariage en 1837 dit qu'il est né le 9 octobre 1804 à OSTROW arrondissement de Links fils de Jean et de Marie BORSEWICH. Il fut successivement cafetier, cultivateur, camionneur mais il perdit ses chevaux qui se noyérent dans un bassin sur le port et termina ruiné comme journalier. De son mariage avec une française il eut 8 enfants dont 5 moururent en bas âge et sa fille épousa en 1863 au Havre le fils d'un autre émigré polonais du Nord, c'est de couple qui apparait dans ma généalogie.
VOIR LA LISTE ALPHABETIQUE COMPLETE DES POLONAIS